• Travail
  • Service
  • Excellence

Café Scientifique de l’Unicef-Maniema à l’Université de Kindu

dsc02842

La Faculté de Droit de l’Université a été honorée par la présence d’une délégation de l’Unicef Maniema, le samedi 19 novembre, dans le cadre d’un café scientifique. C’est autour du thème : « La Protection de l’enfant, Défis et Perspectives ». Le choix du cadre universitaire opéré par l’Unicef se justifie par la volonté de renforcer les connaissances des futurs juristes en la matière de la protection de la jeunesse en général et celle de l’enfant en particulier.

Constat de l’Unicef

La motivation de l’Unicef part sur base du constat suivant : Malgré la ratification des plusieurs outils en rapport avec la protection de l’enfant depuis 2009, beaucoup des difficultés perdurent encore en ce qui concerne leur mise en application. C’est le cas notamment :

  • D’un grand nombre d’enfants qui peinent encore pour accéder à leurs droits ;
  • Des acteurs œuvrant dans ce domaine mais qui n’arrivent pas à mettre en valeur les différents outils en matière de la protection de l’enfant.

Objectif

L’objectif de l’Unicef à travers ces échanges est de vulgariser les différentes dispositions auprès de la communauté académique et des professionnels d’ici la fin de l’année 2017.

Auprès des étudiants, ce café scientifique avait pour objectifs d’apporter de nouvelles connaissances juridiques aux participants et les stimuler aux échanges oraux ainsi que les débats. Pour atteindre son objectif, la méthodologie choisie était orientée sur des exposés autour des différents thèmes et l’évaluation des instruments portant sur la protection de l’enfant et leurs usages en RD Congo.

Résultats

Les résultats collectifs attendus à la fin de ces échanges, à l’horizon 2017, sont :

  • Le renforcement des capacités des connaissances en la matière ;
  • L’encadrement des enfants en situation difficile ;
  • L’Amélioration et l’application des différents outils en vigueur.

Ce café scientifique organisé par l’Unicef en partenariat avec la Faculté de Droit de l’Université de Kindu a permis aux futurs juristes d’avoir plus de lucidité  sur cette question pertinente portant sur la protection de l’enfant. L’université souhaite que ce partenariat ne soit pas la dernière étant donné que d’autres zones d’ombres n’ont pas été totalement exploitées, faute de temps.

dsc02859

dsc02847

dsc02862

22 novembre 2016